février 2

0 comments

La posture statique de Zhan Zhuang Qi Gong : embrasser l’arbre

Tout d'abord, je suis ravie d’évoquer avec vous dans cet article, le Zhan Zhuang Qi Gong ou posture statique de l’arbre très connu dans la pratique du QI Gong.

“Se tenir debout tel un arbre” est un exercice pratiqué depuis des temps très anciens en Asie du Sud-Est et en Chine, comme méditation, art de santé ou préparation aux arts martiaux.

En d'autres termes, on traduit souvent cette posture de l’arbre comme une posture statique mais dans le sens profond, elle définit le chemin qui s’ouvre aux 4 directions et rejoint tous les autres chemins.

Le travail de la  posture n’est donc pas statique. C'est à travers cette posture statique en apparence que nous allons éveiller l'énergie à l’intérieur.

Comme les chinois disent : « statique à l'extérieur et dynamique à l’intérieur ».

Donc, la posture debout de l'arbre présente l’avantage de dynamiser le corps et l’esprit et de favoriser l’évacuation des blocages énergétiques. Elle a pour effets de fortifier et développer le Qi ou énergie de l’organisme. 

Elle peut être pratiquée quotidiennement pendant un temps de 3 à 5 minutes au début puis être augmenter progressivement pour atteindre 10 à 15 minutes voir plus.


Les bienfaits et principes de base de Zhan Zhuang Qi Gong de l'arbre

A première vue, les résultats se font sentir au bout d’une quinzaine de jours et sont encore plus probants après trois mois de pratique du Zhan Zhuang Qi Gong.

Tout d'abord, nous retrouverons :

  • Une diminution de la fatigue
  • L' augmentation de l'immunité
  • La prévention des accidents cardio-vasculaires 
  • Une augmentation de l’activité intellectuelle
  • La diminution de l’insomnie, de l’anxiété et du stress
  • Une meilleure gestion des émotions
  • L' amélioration des maladies chroniques comme l’asthme, l’hypertension, l’arthrose…

Cette posture statique de l’arbre peut être réalisée en plein air et être alors encore plus performante car en relation avec les énergies de la nature. 

D’une façon générale, on peut dire que la posture debout permet d’intégrer progressivement les principes importants de tout travail énergétique : 

  • Connexion au Ciel et à la Terre 
  • Re polarisation haut/bas du corps (le bas du corps accueille le haut du corps) 
  • Etirement et relâchement de l’axe vertébral et ouverture des méridiens Du Mai et Ren Mai, situés à la partie postérieure et antérieure médiane du corps 
  • Relâchement des membres et des tensions musculaires dans tout le corps
  • Ouverture des 12 méridiens et de la respiration
  • Apaisement du mental et des émotions 
  • Développement de l’attention 
  • Entraînement à la présence car être présent c’est être son corps 
  • Augmentation de la confiance en soi et de la force intérieure.

Les indications de base d’une bonne pratique du Qi Gong de l’Arbre

Pour commencer, si l’on pratique à l’intérieur, par exemple, ouvrir un peu la fenêtre et offrir quelque chose d’agréable et de naturel au regard (plantes, paysage, ciel...).

Il est important de s’ouvrir à toutes les perceptions intérieures et extérieures.

La position de départ debout Zhan Zhuang Qi Gong

  • Les pieds sont parallèles et joints
  • Vos jambes sont tendues
  • Le poids du corps réparti sur les deux plantes de pieds
  • La colonne vertébrale droite et la tête étirée vers le haut
  • Les bras sont détendus le long du corps
  • Vos yeux sont fermés ou semi-fermés et clignent le moins possible, les paupières sont détendues 
Position debout embrasser l'arbre Qi Gong

La  position Qi Gong d’embrasser l’arbre

  • Ouverture en écartant le pied gauche parallèle au pied droit
  • Les deux pieds sont à plat, écartés de la largeur du bassin, bien enracinés au sol
  • Vos genoux sont déverrouillés et légèrement fléchis, tournés vers l’extérieur
  • Les parties internes des cuisses sont arrondies pour former une arche, les genoux sont à l’aplomb des orteils. Il est très important de sentir que cette flexion vient d’un relâchement, non d’un effort. C’est le poids du corps qui fait ployer les jambes comme si vous aviez un ballon entre les jambes. Relaxation des membres inférieurs
  • Votre ventre est rentré et la région lombaire enroulée (ne pas cambrer)
  • Le bassin est bien en place, ni antéversé, ni rétroversé, comme si on s’asseyait
  • Votre dos est droit, corrigé, aligné et en étirement (comme en appui sur un mur ou l’arête d’une porte). Relaxation du tronc
  • Les bras sont en cercle, position de l’arbre, épaules et bras relâchés, coudes suspendus
  • Vos poignets sont détendus et arrondis, les doigts souples. Les coudes restent à l’extérieur des poignets et des épaules. Les aisselles sont “aérées” et le Qi peut circuler dans les bras. Relaxation des membres supérieurs
  • La tête est comme suspendue et étirée vers le ciel, le menton est rentré
  • Les yeux sont fermés ou semi fermés et les lèvres légèrement entrouvertes
  • La pointe de la langue touche le palais. Relaxation de la tête. 

D'une façon générale, la respiration est naturelle, l’air entre et sort librement.

Remarques

Avant tout, dans cette position bien installée de Zhan Zhuang Qi Gong, les bras sont remplis de l'énergie qui circule autour du dos et dans l'extérieur des bras, comme la poussée et les feuilles de l'arbre qui bouge selon le vent. 

De plus, l'attention et les émotions sont évacuées vers les plantes de pied. Le haut et le bas du corps communiquent parfaitement. On a l'impression que les bras se posent sur des nuages épais et on a du mal à bouger.

La Fermeture de la position statique de l’arbre

  •  Aller doucement pour revenir en position neutre
  • Rapprocher le pied gauche du pied droit
  • Ramener les mains sur le ventre. 

A la fin de l’exercice, effectuer quelques mouvements d’harmonisation, bien relâcher les membres en évacuant les tensions, se masser le visage et tout le corps, puis marcher un peu.

L’entraînement dans cette position doit être progressif. Au début, maintenez cette posture pendant 3 à 5 minutes puis jusqu’à 20 à 30 minutes en augmentant 1 minute par semaine. Pratiquez et gardez cette posture pendant 5 à 10 minutes est un temps moyen raisonnable.


Pendant la posture statique de Zhan Zhuang Qi Gong 

L’esprit doit être maintenu calme et le mental serein et joyeux. Le visage peut être souriant. 

Dans la posture debout, le désir de mouvement peut surgir avec des tremblements, des secousses… Ceci est normal et on rentre dans le Qi Gong spontané qui signifie que le corps réagit et que les blocages se lèvent. Ces manifestations vont diminuer et disparaître peu à peu. Puis peu à peu, ces postures deviennent agréables et plaisantes. 

Cette posture peut être difficile à maintenir au début de votre pratique, car il faut pouvoir tenir les genoux fléchis sans que les muscles se contractent ou se tétanisent. 

Si la fatigue se fait sentir, ne gardez pas trop longtemps la position. Arrêtez-vous et reprenez un peu plus tard. Il est important que cette position soit réalisée en maintenant les bonnes corrections pour de meilleurs bénéfices. 

Dans la médecine chinoise, le manque de force dans les jambes provient d’une diminution de l’énergie des reins qui gouvernent les os et la moelle. Travailler cette posture de l’arbre permet de ralentir le vieillissement et l’épuisement de l’énergie vitale des reins. 

Cette posture est à la fois physique et sollicite l’endurance. Elle est aussi énergétique en contribuant à fortifier l’énergie vitale. 

Pratiquez la position de l’arbre si vous êtes jeune pour ralentir le vieillissement et l’épuisement de l’énergie vitale des reins. Mais même si vous êtes plus âgé, il n’est jamais trop tard pour pratiquer cette posture. Vous ressentirez aussi les effets sur votre vitalité. 

Afin d'aller plus loin dans votre compréhension, cette position de l’arbre est décrite avec précision dans mon livre sur le Qi Gong publié aux Editions Marie Claire. Vous trouverez un lien dans la description pour pouvoir aller plus loin avec s lecture.

La mobilité dans l’immobilité dans la position de Zhan Zhuang Qi Gong

Qi Gong statique de l'arbre

Le but n’est pas un immobilisme qui conduirait très vite à une rigidité, cela deviendrait la posture rigide d’un poteau électrique en béton ! L’arbre n’est jamais complètement immobile, ne serait-ce que par le léger mouvement de ses feuilles... 

D’un autre côté, on ne cherche pas non plus à bouger, on “laisse faire”. Par une présence détendue et ouverte, on va bientôt découvrir un mouvement intérieur incessant : le mouvement respiratoire, le jeu des tensions et des relâchements, les mouvements spontanés du corps qu’on ne cherche pas à retenir. Tout cela témoignant d’une expression naturelle, de la libération de tensions accumulées à travers des mouvements musculaires ou organiques. 

Dans cette position de Zhan Zhuang Qi Gong, ne pas retenir les bâillements et éventuellement les éructations, les gaz quand les conditions le permettent ! 

Accueillir aussi les tensions et les douleurs sans lutter contre, ou même s’appliquer à les relâcher ; simplement les observer avec bienveillance et les ressentir pleinement, elles ont besoin de s’exprimer et vont progressivement se transformer et se dissoudre.

Et prenez garde de ne pas tomber dans le masochisme, la performance ou la révolte. Quand la tension devient trop pénible dans  : 

  • Les bras : laisser tomber les bras, puis reprendre la position 
  • Vos jambes : passer doucement le poids d’une jambe sur l’autre en gardant l’ouverture 
  • Le cou : effectuer des mouvements lents avec la nuque. 

Rester très attentif aux micro-mouvements dans tout le corps, aux sensations qui se déplacent au fur et à mesure des relâchements successifs. 

Revenir constamment au relâchement des membres inférieurs en commençant par les pieds et les chevilles qui donnent accès à la terre pour l’évacuation des tensions de tout le corps. 


Tags


Vous pouvez aussi aimer ces articles

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à la newletter

et recevez le guide gratuit

"A la découverte du Qi Gong"